Il n’existe a ce jour aucun vestige de l’époque romaine sur le site du village. Il semblerait que sa position encaissée  n’est pas attirée les romains,  qui préféraient de loin les endroits dominants.

  • Les sites les plus marqués par la présence romaine sont :
    –  Le Puech de la Suque. Les fragments de poteries sigillées attestent une présence durable, sous forme de villa  rupestre. Les murs pierres  en sèches, à section trapézoïdale, délimitant des parcelles paraissent avoir été  construits à cette époque.
    –  La Lande, était un camp romain défendant la route Béziers – Cahors. Des sesterces frappées aux insignes des  légions romaines de Nimes ont été trouvées prés du chemin de la Mazade.
    –  L’oppidum de Souydou, défendait lui le chemin de Laurenque, qui deviendra au Moyen-Age un chemin  emprunté par les pèlerins qui se rendaient à Saint Jacques de Compostelle.
    –  A la SAFER, se trouve une villa, détruite lors de l’aménagement du lieu, pour sa conversion en vignes. Il y a été trouvé récemment une sesterce datant de l’empereur Vespasien (1 er siècle de notre ère), ainsi qu’un petit objet représentant un dauphin.D’aprés les noms de lieux on devrait trouver également une présence romaine au Landeyran (Tuiles romaines à  la Granges de Cayrol) – Pontillac – Pont Lirou.